Un peu de changement au Chaudron

Lundi 3 avril s’est réunie l’Assemblée générale du Chaudron, on notait la présence de nos deux élus départementaux, Christian Teillac et Nathalie Manet-Carbonière venus en observateurs. Il y a eu des modifications dans la composition du bureau, l’association Nature et Culture ou ancien M3 n’ayant plus donné de ses nouvelles depuis plus d’un an, elle ne fait plus partie de l’association, c’est CinéToile qui prend cette place, représentée par Dominique Élizondo. De même, il n’y a plus de représentant de la bibliothèque ni du cinéma, car ce ne sont pas des personnes élues, mais des employés de la mairie ; CinéToile assurera le lien avec ces structures. La municipalité était représentait uniquement par Natalia Rodriguez, délégué à la culture, désormais le maire, Laurent Mathieu, et un de ses adjoints, Bernard Lefebvre siégeront à ce bureau. Un mouvement pour l’un des six représentants de l’ALM, Martine Monteyrol prend la place de Franck Dulinski, le bureau compote aussi un représentant du Festival du Périgord Noir, Annick Lechevalier et un du C.E.P.S.M., autrement dit le Lébérou, Damien Portier. David Gourvat du Conservatoire de musique est dans un cas similaire à celui des employés municipaux, mais il reste le représentant dans l’association, ses structures de tutelle (communauté de communes (CCVH) et département) n’étant pas partie prenante.

Anecdotiques, la configuration de l’assemblée générale, les participants étant assis autour de tables placées au carré. L’année dernière, l’on avait les membres du bureau isolés et le public en spectateurs.

Le bureau se compose de Marie-France Peiro (Présidente), Natalia Rodriguez (vice-présidente), Martine Monteyrol (trésorière) et Annick Chevalier (secrétaire) ; le conseil d’administration compte également Bernard Criner, Dominique Elizondo, Suzette Héraut, Claudine Lacabanne , Bernard Lefevbre, Thierry Lourd, Laurent Mathieu et Damien Portier.

Au bilan 2016, on comptabilise sept spectacles produits par le Chaudron et 444 spectateurs payants, plus les premières Chaudronnades et « À nous les vacances » de l’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord. À cela il faut ajouter les multiples spectacles et animations produits par les associations adhérentes, coordonnées au sein de la structure. Un exemple de cette coordination, le déplacement du spectacle de Yannick Jaulin à Plazac, il était initialement prévu à Montignac, mais à la même date que DocumenTerre, le festival cinématographique de CinéToile ; Montignac héritera donc du spectacle d’Alberto Garcia Sanchez. Bernard Criner a annoncé des spectacles pour 2018, l’un autour de Barbara en mars et les Chaudronnades le 26 mai.

Le financement provient essentiellement de la commune : 27 000 € et 10 000 € du département, pour un budget global d’un peu plus de 40 000 €.

Marie-France Peiro, Mélodie Moine et Laurent Mathieu

En conclusion, Laurent Mathieu a souligné sa volonté de faire travailler ensemble les associations, Christian Teillac insiste sur le rôle du département dans le rééquilibrage l’action culturelle, Marie-France Peiro remercie la mairie et le département et enfin Nathalie Manet-Carbonière suggère de comptabiliser les près de locaux et de matériel ainsi que le bénévolat afin de rééquilibrer le budget issu à 90 % de subventions (les locaux sont mis à disposition par la municipalité).

Le site du Chaudron : http://www.le-chaudron-montignac.fr/