Trois petits loups et puis…

Ce matin, le mardi 23 mai, les trois loups arrivent au parc du Thôt. Ils sont annoncés depuis quelques jours dans la presse, une campagne d’affichage accompagne ces nouveaux venus et un concours pour baptiser ces loups a été organisé. Il y a un loup né en 2015, sans nom pour le moment, on le connaitra demain, et deux louves, Taïga née aussi en 2015 et Cheyenne qui est née l’année dernière. Ils ont pris place dans leur enclos de 2 500 m2, entouré de hautes clôtures. Ils étaient un peu effarouchés, ils avaient étaient anesthésiés pour le transfert depuis leur parc auvergnat, et découvraient leur nouvel espace. Ce sont des loups nés en captivité, il n’est plus autorisé de prélever dans la nature des animaux protégés.

Le loup mâle
Taïga, la femelle plus âgée
Cheyenne, la jeune louve

Les loups ont été amenés à l’intérieur de l’enclos dans des boites grillagées, sauf une dont la porte était en bois, la louve la plus âgée devant être plus craintive. Une fois les boites ouvertes, ils sont sortis un à un lentement, puis ont exploré leur nouveau domaine.

L’enclos du parc des loups, 2500 m2
Le tunnel où les visiteurs pourront observer les loups qui pourraient courir au-dessus d’eux

L’enclos qui leur est réservé est hautement sécurisé, des clôtures de quatre mètres de hauteur et des vitres épaisses pour les observer. Dans un tunnel vitré, les loups devraient pouvoir marcher au-dessus des visiteurs, tout est fait pour, des rochers à chaque extrémité leur facilite l’accession à de passage, mais vont-ils l’emprunter ? En dehors de cela, les loups disposent d’une « tanière » orientée au nord et d’un bassin dans lequel s’écoulera une cascade, dès que le ciment nouvellement coulé sera sec.

Les cerfs
Femelle Auroch et son petit, il y a deux jeunes au minimum, peut-être trois.

Voisins les plus proches, trois bouquetins et neuf daims ne semblent pas gênés par ce voisinage. En fait, c’est une impression fausse, les daims sautillaient avec élégance les deux pattes avant et celles arrières jointes, faisant de gracieux bonds, comme montés sur ressorts. La signification de ce « pronk », c’est le nom de cette allure, est le signe qui indique qu’ils sont inquiets ; on retrouve ces sautillements chez les gazelles de Thomson. Les cerfs, pourtant plus éloignés, se sont tous réfugiés à l’extrémité de leur grand enclos.

Cindy Richoux, capacitaire loup, vient du parc Alpha où elle était responsable animalière du parc le temps du loup, dans le Mercantour à Saint-Martin-Vesubie.

C’est Cindy Richoux, capacitaire loup, qui a la charge de s’occuper d’eux, c’est elle qui a supervisé leur transfert. Elle vient du parc Alpha, le temps du loup, où elle était responsable animalière de ce parc du Mercantour à Saint-Martin-Vesubie. Finalement, c’est elle qui est la plus inquiète. D’ici quelques jours, tout sera rentré dans l’ordre, on ne voit de raison pour qu’il en soit autrement.

Cheyenne, la jeune louve