Travaux à Montignac, suite mais pas fin

En attendant les travaux de voirie sur le Pont Vieux et ses abords qui étaient prévus à cette époque, de nouveaux travaux en approche à Montignac. Cela se passe au débouché de la rue de Juillet, et va se poursuivre rue du Docteur Mazel du 9 janvier au 20 mars, soit durant dix semaines. L’objet : enterrer les réseaux d’électricité et de téléphonie et renouveler les réseaux de distribution d’eau et d’assainissement ; seulement, le secteur est critique, c’est le goulet d’étranglement de Montignac.

Du 9 janvier au premier février, le carrefour au sortir de la rue de Juillet sera concerné, l’accès au pont ne sera possible qu’aux véhicules légers. Du premier février au 20 mars, les travaux se poursuivront rue du Docteur Mazel et cette voie ne sera accessible qu’aux piétons, la rue du Professeur Faurel sera également interdite, celle qui arrive devant l’hôtel de Bouilhac.

Un circuit de déviation sera mis en place depuis le rond-point du Chambon jusqu’à la rue du Général Foy, en passant près du moulin sur la Laurence et l’arrière du château, dans le sens Montignac-Les Eyzies, le retour se fera par le pont de Thonac et la rive gauche. Stationnement interdit pendant cette période rue du Général Foy.

 

 

2 pensées sur “Travaux à Montignac, suite mais pas fin

  • mercredi 4 janvier 2017 à 13 h 43
    Permalink

    Depuis le temps que ce pont est en réparation, on a le droit de se demander si les travaux seront terminés un jour??? Peut être faudrait-il que tous les intervenants se rassemblent autour d’une table pour convenir d’un planning commun et convenable…(sans en oublier, bien sûr; notamment avec la fibre pour internet!!!)

    • mercredi 4 janvier 2017 à 13 h 53
      Permalink

      Cela ne se fait pas en deux jours et ce n’est pas gratuit, on pourrait essayer le crowdfunding, mais pas certain que cela soit concluant.
      Ensuite, il s’agit aussi et surtout des réseaux de la route qui part vers les Eyzies, et au final, toutes les routes devront être traitées, mais à cet endroit là, ce n’est pas vraiment simple.

Laisser un commentaire