Stéphanie Gillard était présente pour « The Ride »

Mise à jour du 12 mars 2018

Samedi 10 mars à 20 h 30 au cinéma Vox de Montignac, la réalisatrice de The Ride était présente pour répondre aux questions sur son film, The Ride. Un film d’Indiens sans cow-boy, une épopée actuelle qui fait revivre une période sombre des Sioux lors d’une traversée les plaines du Dakota, État américain situé au centre de la frontière avec le Canada.

Stéphanie Gillard et Éric Coustillière

Chaque hiver, une troupe de cavaliers Lakotas (Sioux) traverse les grandes plaines du Dakota pour commémorer le massacre de leurs ancêtres à Wounded Knee, 15 ans après la victoire de ces mêmes Lakotas à de Little Bighorn. Sur ces terres qui ne leur appartiennent plus, les aînés tentent de transmettre aux plus jeunes leur culture, ou ce qu’il en reste. Un voyage dans le temps pour reconstruire une identité perdue qui confronte l’Amérique à sa propre histoire.

The Ride, extrait

Bande annonce du documentaire de Stéphanie Gillard – The Ride

 

Ce film, tourné en 2011, a nécessité de nombreux voyages de Stéphanie Gillard aux Dakota, avant et après le tournage. Elle a filmé la Bigfoot Band Memorial Ride, durant 15 jours, des descendants de Lakotas parcourent plusieurs centaines de kilomètres au moins de décembre, à cheval pour beaucoup, en voitures pour d’autres. Stéphanie s’est incluse dans cette commémoration, mangeant et dormant avec les participants. L’année du tournage, elle est partie avec un cameraman et un preneur de son, avec l’aide d’une Amérindienne qui les véhiculait.

Elle n’intervient pas dans son film, elle a un regard de témoin, ne questionne pas, ne cherche pas à embellir ni à dramatiser. Elle montre, elle le fait très bien avec retenue, respect. Un film remarquable qui a été projeté aux USA, mais dans des circuits parallèles. Une version raccourcie pour un passage à la télévision devrait être intéressante.

Le film a obtenu quelques récompenses : Festival Grand Bivouac (Prix des médias) 2017, Richmond French Film Festival 2017, Festival du Film d’éducation d’Évreux 2017 et Tribeca IFF (Section : Viewpoints) 2016.

 

Le film sera projeté lundi 19 mars à Terrasson.

 

Plus d’infos sur ce film.