Saint-Léon roule à l’électricité

Samedi 2 juillet, avant 9H00 du matin, un petit utilitaire a été débarqué rapidement et laissé entre les mains de la municipalité. Tout ce que compte Saint-Léon comme élus, ou presque, est passé sur le siège de cette camionnette dont l’usage principal sera de collecter les déchets dans les ruelles étroites du village ; jusqu’à maintenant, c’était une grosse tondeuse diesel affublée d’une remorque qui était employée. Ce véhicule sera aussi utilisé pour entretenir les espaces verts et ainsi verdir un peu plus la démarche de la commune.

Livraison du petit utilitaire électrique Ligier professional Pulsa 4 L3

C’est peu dire qu’affirmer que ce petit véhicule à attirer l’attention et en premier lieu celle de Frédéric Malvaud, le maire de Saint-Léon. Mais il n’a pas été le seul séduit et il paraitrait que les agents à qui il est destiné en sont particulièrement satisfaits ; l’un est même passé pendant ses vacances pour découvrir l’engin !

Frédéric Malvaud

Frédéric Malvaud

Le Pulsa 4 L3 avec plateau, ridelles amovibles, portes vitrées et gyrophare, est un véhicule de Ligier professional, cette marque de voiturette pour les plus jeunes, alors que les plus anciens se souviennent que Ligier était synonyme formule 1. Il s’agit d’ailleurs d’un véhicule apparenté aux voiturettes avec une vitesse maximale de 45 km/h et une autonomie de 50 km, le tout pour un coût de 18 000 € après déduction d’une prime de 6 300 €. Cette camionnette électrique est alimentée par des batteries au plomb d’une durée de vie de 8 à 10 ans (garanties 5 ans), la recharge s’effectuant en plus ou moins 8 heures.

Ge kusters

Mais ce n’est pas tout à Saint-Léon, il faut se tourner vers le camping Le Paradis pour découvrir la Zoé, véhicule électrique de Renault qui roule à l’électricité verte (nous y reviendrons dans un article dédié) ; c’est bien pour cela Gé Kusters s’est précipité dans la nouvelle Ligier (il est loin d’être le seul). En bref, disons que se véhicule dispose d’une autonomie d’environ 150 km (variable selon les saisons, mais aussi le type de conduite), qu’il se recharge presque totalement en un peu plus d’une heure sur une prise spécifique et qu’il a déjà parcouru 50 000 km en deux ans, et cela avec un coût de charge de l’ordre de 2,20 € par plein !

Zoé au camping Le Paradi

Par ailleurs, Saint-Léon est l’un des trois sites expérimentaux du Périgord pour mettre en œuvre et évaluer le Smart Périgord (Smart city et Smart Grid) ! Vous désirerez peut-être en savoir plus sur ce sujet ? Un autre article (au moins) sera dédié à ce thème.

 

Textes et photographies : Jean-Luc Kokel

 

Laisser un commentaire