Rue Mazel, le bout du tunnel, enfin presque

Vendredi 24 mars, la fin du chantier était prévue à la fin de la dernière semaine de mars, nous verrons en bas ce qu’il en est. Voici des images de ce vendredi, d’autres plus récentes sont visibles en bas de page.

Dans le sous-sol, l’entreprise en charge des travaux découvre des tuyauteries plus que vétustes, mises en place il y a plus de soixante ans. Il fallait agir sans retard, sinon les désagréments auraient pu être pires qu’ils ne le sont déjà.

État fortement dégradé des canalisations anciennes plus de soixante ans
En bas de l’image ci-dessus, on aperçoit une conduite en béton en très mauvais état.

Jacques Carbonière, adjoint en charge de l’urbanisme, de la voirie et des réseaux, souligne l’efficacité de l’entreprise de travaux publics EHTP de Boulazac, qui comprend beaucoup de jeunes, et de la société Allez de Sarlat, qui gère les réseaux électriques.

Une fois ouverte la rue du Docteur-Mazel, les lignes électriques enterrées et les réseaux hydrauliques du secteur rénovés, ça n’en sera pas fini des travaux. Il n’y aura pas de coupure totale de voie, seulement une réduction des zones de roulement sur le pont, rue du Quatre-Septembre, jusqu’au chemin des Amoureux, mais aussi avenue Marc-Mercier, au-delà de la rue du Docteur-Mazel. Pour cette dernière, une circulation alternée sera mise en place pour résoudre un effondrement du réseau d’évacuation des eaux pluviales entre les n° 7 et 9, un peu avant le collège.

Avenue Marc-Mercier, des travaux ont déjà été entrepris

Les travaux ont pris un peu de retard avec les feux qui vont être installés pour la traversée des collégiens, un peu en amont du passage actuel. C’est le conseiller départemental Christian Teillac qui a insisté pour que ceux-ci soient créés, « rectificatif, la municipalité assure 80 % du financement de ces feux ». Ces feux auront un fonctionnement un brin complexe, sur lequel je reviendrai reviendra une fois qu’ils seront en fonction. J’ai croisé un groupe d’enfants à ce niveau, il y a urgence à trouver une solution… mais bon sang ! Pourquoi a-t-on été construire le Gymnase Nicole Duclos à si grande distance du collège ?

Un peu plus tard

Mercredi 29 mars, les travaux ne seront probablement pas terminés en fin de semaine, un chantier plein de surprises pour les entreprises.

Mise à jour de la municipalité du jeudi 30 mars 2017 : « En raison d’une buse bouchée et du passage de gaines électriques préalables à l’installation d’un feu tricolore pour assurer la sécurité des piétons, les travaux rue du docteur Mazel et rue Marc Mercier sont prolongés d’une semaine supplémentaire. »

On remarquera la qualité du travail effectué,  travaux indispensables, la grosse conduite en plastique visible ci-dessous remplace des conduites en béton effondrées en de nombreux points.

S’il y a retard, l’efficacité de l’équipe à l’œuvre devrait nous rassurer.