Répétition de Carmen en version réduite, mais très convaincante

 

La salle des fêtes de Plazac étant occupée, c’est chez Patrick Magnée que s’est effectué le filage de Carmen, l’opéra de Georges Bizet d’après une nouvelle de Prosper Mérimée, sur des livrets de Henri Meilhac et de Ludovic Halévy.

 

Patrick Magnée
Patrick Magnée

À l’origine de ces opéras de quat’sous, pardon, de poche, Patrick Magnée qui lors de sa retraite s’est donné comme but de faire découvrir et promouvoir l’art lyrique dans nos contrées. Version compacte d’opéra ne signifie pas au rabais, si les moyens techniques sont limités, les salles de dimension réduite, des églises ou des salles des fêtes, les artistes qui y participent sont de haut niveau. Le résultat séduit des publics très variés, depuis les néophytes qui découvrent l’opéra jusqu’aux mélomanes qui apprécient ces productions.

Patrick Magnée est également impliqué dans les TAPs (Temps d’Activité Périscolaires), durant lesquels il fait découvrir l’art lyrique aux enfants des écoles (Plazac, Aubas, Saint-Léon-sur-Vézère, Saint Chamassy, Auriac-du-Périgord, Le Bugue, Journiac), répondant à la demande de la CCVH. Il est surpris de l’accueil qui lui est fait, la pertinence des questions et des réflexions des enfants ; la rémunération de ces prestations est versée à l’association Più di Voce.

Nous l’avons également croisé dans l’aventure des Voyageurs de Mots, aux côtés de Christian Taponard.

 

 

Patrick Magnée
Jean-François Boyer

Le directeur musical du festival Più di Voce est Jean-François Boyer, il est professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille et il exerce cette fonction à Più di Voce depuis l’origine du festival.

Chez les chanteurs, un élément stable, Aurélie Magnée, mezzo-soprano et fille de Patrick. C’est dans son entourage que son recruté les autres chanteurs en fonction des rôles à attribuer ; cette année nous avons Céline Victores-Benavente, soprano, Zhiquan Lu, ténor et Pascal Gmyrek, baryton-basse. Tous ont déjà chanté dans ce festival précédemment et ils forment une équipe de « copains » qui échangent joyeusement entre eux et avec Patrick et Jean-François sur le déroulé du spectacle. Lors du filage, les chanteurs donnent modérément de la voix, même lorsque le niveau semble s’élever, Patrick Magnée tient à préciser qu’il reste très en dessous de ce qu’ils donneront en spectacle, nous avons ici de vrais chanteurs d’opéra qui peuvent tous faire état d’un parcours impressionnant.

Patrick Magnée
Aurélie Magnée ‒ Carmen
Patrick Magnée
Céline Victores-Benavente ‒ Micaëla et Frasquita
Patrick Magnée
Zhiquan Lu ‒ Don José, et Aurélie Magnée
Patrick Magnée
Pascal Gmyrek ‒ Escamillo, et Aurélie Magnée
Patrick Magnée
Patrick Magnée et Céline Victores-Benavente

Enfin, Jean Roux que l’on connait bien dans notre vallée a préparé durant un mois sept enfants afin qu’ils constituent les choeurs.

Parmi les autres participants à l’aventure, on note les présences d’Alan Bolle qui a peint les arènes de Séville, Guy Felip, feuillardier, qui conçoit la palissade, Jean-Claude Mathieu sera le régisseur , plus quelques autres dont Évelyne, l’épouse de Patrick Magniée qui travaille sur les costumes et des réservations avec leur autre fille, Stéphanie.

 

IMG_5601 (1)
Les sept enfants et Jean Roux ‒ photo Più di Voce

 

Après une première à Plazac samedi dernier, vous pourrez encore assister aux représentations de ce lundi au Bugue, demain à Castelnaud-la-Chapelle, le jeudi 28 juillet à Tamniès, le samedi 30 juillet à Rouffignac-Saint-Cernin-deRheilhac et enfin le mardi 2 août à l’Église de Saint-Léon-sur-Vézère. Plus d’information sur Più di Voce ici.

Textes et photographies : Jean-Luc Kokel

Laisser un commentaire