Più di Voce change d’échelle

Au programme cette année, une adaptation libre de l’opéra-comique « La Flûte enchantée » de Wolfgand Amadeus Mozart, mais avec un événement, la participation de chanteurs chinois de Shanghai. « La Flûte enchantée » est la dernière œuvre terminée par Mozart, composé fébrilement quelques semaines avant sa mort sur un livret d’Emanuel Schikaneder, son testament lyrique, c’est l’opéra universel par excellence, une œuvre mystérieuse et inépuisable ; à chacun d’écouter ce chef-d’œuvre lui livrer ses clés…

Carmen, en 2016

Più di Voce vulgarise l’opéra, d’abord en 2006 avec des pièces remarquables de grands opéras rassemblées en un spectacle, puis en 2014 avec un opéra complet en version allégée, quatre à cinq chanteurs et un lecteur. Patrick Magnée, initiateur de ce festival, est le narrateur qui fait le lien entre les scènes, présente contexte et histoire, rendant de ce fait l’œuvre accessible au plus grand nombre. Le pari était osé pour qui connait un peu l’opéra, passer de la démesure à l’intimisme, pourtant la réussite est au rendez-vous.

Patrick Magnée, le narrateur

Le directeur artistique de Più di Voce depuis 2006 est Jean-François Boyer, il accompagne aussi les chanteurs au piano, le seul instrument de musique qui remplace un orchestre. Jeanne Desoubeaux, comédienne et metteuse en scène, assurera la direction théâtrale sur un livret adapté par Maëlle Dequiedt. Les chanteurs sont Céline Victores-Benavente (soprano) dans le rôle de Pamina, Zhiquan Lu (ténor lyrique) occupe le rôle de Tamino, Ivan Geisler (baryton) sera Papageno, Rodolfo Cavero (ténor) donnera sa voix à Monostatos et Zeyong Zhang (basse), jouera le rôle de Sarastro.

Carmen 2016, Zhiquan Lu (Carmen et Don José) et Céline Victores-Benavente (Michaëla) chateront dans La Flute enchantée

Tant que possible, Più di Voce privilégie les fournisseurs locaux, le festival a fait appel à Alan Bolle pour la création du décor qui sera imprimé par l’AFSP, 4 mètres de hauteur sur 6 mètres de largeur réalisés d’un seul tenant. Mais aussi Guy Phelip, le feuillardier de Tamniès, ou « Il pleut dans ma bouche » pour la restauration d’après représentation. Les costumes seront fournis par une petite association de la campagne choletaise, AEP Costumes et Théâtre à Saint Paul du Bois, elle possède une multitude de beaux vêtements.

Parc et chapelle du domaine du Sablou

 

Master class sinophile

Grande innovation en 2017, le festival réalise un saut qualitatif, et quel saut ! avec une master class dirigée par Maître Yi Ge. Vingt-cinq chanteurs de Shanghai passés par une épreuve de sélection seront hébergés trois semaines durant au Sablou, un château et de vieux bâtiments rénovés autour d’un parc, au centre d’un domaine de 80 hectares avec piscine. Ces chanteurs et chanteuses professionnels participeront à l’édition 2017 de Più di Voce en interprétant les rôles de la Reine de la nuit, de Sarastro (Zeyong Zhang), des trois Dames, des trois Garçons, de Papagena et des deux prêtres, ils étofferont le plateau des cinq autres chanteurs. Zhiquan Lu, ténor au festival depuis 2014 est à l’origine de cet échange culturel avec la Chine, originaire de Shanghai, il a été élève de Maître Yi Ge.

 

Domaine du Sablou

Cet opéra sera joué à l’église Plazac le 22 juillet, au château de Campagne le 24 juillet, à l’église de Tamniès le 27 juillet, à la salle des fêtes de Rouffignac-St-Cernin-de-Reilhac le 29 juillet et deux fois à l’église de Saint-Léon-sur-Vézère les 1er et 2 août, toutes les représentations débutent à 21 h, tarifs 18 euros, réduit 12 euros et gratuit pour les moins de 12 ans. Deux concerts de participants à la master class autour de Mélodies françaises et de Lieder seront proposés en écoute gratuite dans les églises de Fanlac le 31 juillet et de Valojoulx le 3 août.

Une membre du Sablou, Évelyne et Patrick Magnée lors de notre rencontre

Réservations aux : 05 53 51 13 52, 06 83 24 88 01 ou 06 77 20 89 28, plus d’informations sur piudivoce.fr

Più di Voce ne se limite pas à son festival d’été, mais cela est une autre histoire.

 

Depuis le parc du domaine du Sablou, on dispose d’une superbe vue sur Fanlac