Pique-nique cinématographique avec Otar Iosseliani

Chaque année à la rentrée, l’association Travelling et le Ciné Roc à Terrasson organise un Pique-nique cinématographique, l’édition de cette année se déroulera le samedi 3 septembre 2016.

L’invité de cette treizième édition sera le cinéaste géorgien Otar Iosseliani avec la projection de son dernier film : Chant d’hiver (2015), bande-annonce de ce film.

Les films d’Otar Iosseliani ont été présentés dans les festivals les plus prestigieux (Cannes, Venise, Berlin…) et il a reçu de nombreuses récompenses : Prix Louis-Delluc en 1999, Ours d’argent à Berlin en 2001 et trois fois Prix spécials du jury à la Mostra de Venise (1984, 1989, 1996). C’est une personnalité assez extraordinaire et sa vie est pleine d’histoires et d’anecdotes (il a aujourd’hui 82 ans et vit depuis longtemps à Paris). Ses œuvres cinématographiques sont uniques par son style, son approche de l’art de la comédie et par sa mise en scène. C’est un très grand honneur qu’il ait accepté de venir à Terrasson pour présenter son dernier film, réalisé en 2015 : Chant d’hiver avec le génial Rufus qui y interprète plusieurs rôles.

 

Chant d'hiver2

 

Rendez-vous dès 18H00 au Ciné Roc Terrasson pour le traditionnel pique-nique participatif de Travelling le samedi 3 septembre au square René Lascaux, juste à côté du cinéma. Apportez le plat que vous voulez partager avec les autres cinéphiles. Travelling offre le pain, le vin et les boissons. N’oubliez pas vos couverts, assiettes et verres. Projection du film à 21H00 et rencontre avec Otar Iosseliani.

Ciné Roc, 16 Avenue Jean Jaurès à 24120 Terrasson, 05 53 51 79 19 – 06 08 76 26 30 – cineroc@ville-terrasson.com

 

Chant d'hiver3

Synopsis du film « Chant d’hiver »

Certaines ressemblances sont troublantes. Ainsi celle de ce vicomte guillotiné, pipe au bec, pendant la terreur, d’un aumônier militaire au torse tatoué comme un truand et baptisant à la chaîne des militaires, pilleurs et violeurs, avec un clochard parisien réduit à l’état de planche par un rouleau compresseur et finalement d’un concierge lettré – mais aussi trafiquant d’armes – d’un gros immeuble.

Presque tous les personnages du film se croisent dans cet immeuble, sauf bien sûr les sans-abri que les flics transbahutent d’un lieu à l’autre sans ménagement.

Et pourtant au milieu de tout ce chaos, il y a des espaces de rêve, des histoires d’amour, de solides amitiés qui peut-être nous permettent d’espérer que demain sera mieux qu’aujourd’hui.

 

Tract Pique Nique Travelling 2016 Iosseliani

 

Laisser un commentaire