Nouvelles du chantier de Lascaux IV

C’est par cette ouverture latérale sur la droite du chantier que les facsimilés entreront sur le site

 
 Le mercredi 13 mai 2015, la première des trois visites de chantier de Lascaux IV destinées au grand public a accueilli trois cents de personnes par groupe de quinze, dont des équipes de FR3 Aquitaine, France Bleue Périgord et Sud-Ouest. Un chantier qui met le turbo, débuté il y a plus d’un an, il doit être terminé à l’été 2016. Au final, avec la phase d’étude, cette construction sera menée à son terme en seulement quatre années ; par comparaison, le facsimilé de la grotte Chauvet a lui nécessité une dizaine d’années ! Bien que Lascaux soit de taille bien plus modeste, les surfaces à reproduire en facsimilés sont elles deux fois plus importantes qu’à Vallon-Pont-d’Arc. La réalisation des facsimilés est celle qui nécessite plus de temps, il a donc été entrepris dès 2012, actuellement déjà 60 % des facsimilés sont déjà terminés.
 
 
 
 
 
 
Le toit s'abaisse en gradins pour recevoir la végétalisation

La visite débute par le toit du bâtiment qui s’abaisse en gradins pour recevoir la végétalisation

 

 Selon le projet de Snøhetta, la construction s’intégrera dans la colline de Lascaux, l’ensemble architectural étant destiné à être recouvert de terre et planté avec les mêmes essences d’arbres et de végétaux que ceux de la colline en arrière-plan. Seule une grande ouverture horizontale apparaitra aux visiteurs, ceux-ci pouvant accéder librement sur le dessus de cette colline artificielle où un parcours de promenade sera aménagé ; au-delà, sur la droite, un jardin paysagé bordé par une cascade sera mis à leur disposition pour piqueniquer. La façade sera close de béton rappelant par son décor les coupes géologiques et comportera en son centre une surface vitrée d’une soixantaine de mètres de largeur.

 
Zone du cœur du facsimilé

Voici la partie du site qui recevra le facsimilé proprement dit

 
Zone du Facsimilé

Autre vision du site du facsimilé

La totalité de la grotte de Lascaux sera reconstituée presque à l’identique, seule la surface du sol ne sera pas conforme pour faciliter l’accessibilité à un maximum de personnes. Deux éléments qui sont très difficilement accessibles sur le site original seront placés dans une salle voisine dite Lascaux virtuel. Ce facsimilé sera situé à droite et au fond de l’ensemble, l’accès se fera par un chemin extérieur, après avoir été amené sur le toit par un ascenseur, de là les visiteurs descendront directement dans le facsimilé (deux fois plus grands que Lascaux 2) selon un déroulé rappelant la vraie grotte. Ils poursuivront leur parcours en visitant diverses salles qui se succèderont vers la gauche : un Lascaux virtuel, une salle de 1 200 m2 pour le centre d’interprétation et un espace d’exposition temporaire. Le tout faisant massivement appel aux nouvelles technologies tant par les éclairages, les projections que par l’intermédiaire d’un terminal confié aux visiteurs à l’accueil. On terminera le circuit en passant à proximité d’une cafétéria et on sortira après le passage dans un espace de vente.
 
 
 
Zone du cœur du facsimilé L’ensemble du bâti représente une surface de 80.000 m2. Actuellement, il se compose d’un ensemble de grandes parois verticales, dont certaines sont inclinées, ce qui a constitué un défi à relever pour les constructeurs. D’ici l’été, le chantier devrait être mis entièrement hors d’eau.

 

 
Vues de la façade

Une partie de la façade, élément qui restera visible

La billetterie sera… multiple, en plus d’une billetterie en ligne, trois points d’achat sont actuellement prévus, dont l’un au centre de Montignac. Cette organisation et la gestion des accès pourront évoluer dans le temps en fonction des observations. Les visites seront cadencées, un horaire sera défini pour chacune, et elles seront couplées avec la visite du Thôt.
 
Vues de la façade
Vues de la façade
 
Lascaux virtuel
Lieu qui recevra le Lascaux virtuel

Visite chantier Lascaux IV

Jean-Luc Kokel

Une pensée sur “Nouvelles du chantier de Lascaux IV

Laisser un commentaire