Montignac, la cité dort pendant l’inauguration de Lascaux IV

Combien de personnes assisteront à l’inauguration de Lascaux IV ? Le chiffre de deux mille visiteurs était évoqué depuis plusieurs jours, il fallait vider la ville pour leur faire de la place. Aujourd’hui, la ville est éteinte, presque personne dans les rues, très peu de véhicules, il reste de très nombreuses places alors que sur France Bleue Périgord le chiffre de mille cinq cents invités est désormais annoncé pour accueillir François Hollande. De rares personnes attendent le Président, elles en sont d’ailleurs largement découragées, renvoyées au-delà des écoles avenue de Lascaux.

Retour sur ce matin, entre dix et onze heures, petite exploration de la cité, le grand calme règne, calme avant la tempête ? Samedi, c’est jour de marché place de l’Église, mais aujourd’hui, il est annulé. Ailleurs, ce n’est guère mieux, les rues sont désertes, très peu de piétons.

Place de la Libération totalement vide, il y a pourtant deux boulangeries ouvertes
La place d’Armes comme on ne la voit pratiquement jamais, totalement vide
Côté de la place du Sol, en bord de Vézère, elle aussi est totalement déserte
Une voiture de gendarmerie bloque la circulation avenue de Lascaux à hauteur de la chaufferie
Assis à la terrasse de l’Édulis, devant le prieuré, Kjetil Traedal Thorsen, l’architecte qui a conçu Lascaux IV avec son cabinet Snøhetta d’Oslo, Norvège. Il est onze heure.

L’après-midi, place Tourny il reste quelques places, à quatorze heures l’avenue de Lascaux reste désespérément vide, de même que la place du Sol et la place d’Armes.

Avenue de Lascaux
Place du Sol
Place d’Armes

Alors qu’à Paris, Emmanuel Macron réunit dix mille personnes à son meeting, à Montignac, François Hollande n’aurait attiré qu’un gros millier de personnes. N’aurait-on pas pu ouvrir cette manifestation aux Montignacois ? Avec un budget de 150 000 € pour le seul buffet, il y avait largement de quoi régaler la population. Même dans les rues, peu personnes attendent son passage, largement découragées, leur simple présence devant l’école semblant dangereuse ! La paranoïa de l’attentat devenant une vraie plaie, les terroristes ne frappant pas là où on les attend le plus. Combien aura coûté cette réception et pour combien de personnes ?

Ceci n’est qu’une manifestation officielle de plus, il faut espérer qu’elle ne présage pas du succès de l’opération. On le saura très vite, les réservations pour Lascaux IV durant les fêtes de fin d’année semblent correspondre aux attentes. Cette forte fréquentation annoncée a incité la municipalité à réactiver le stationnement payant dès le 15 décembre ; ce n’est pour le moment que discrètement annoncé dans le nouveau magazine de la commune « C’est parti ! », un article lui sera rapidement consacré.

Laisser un commentaire