Michel G. Langlois, le showman, et Lascaux, notre trésor

Lundi, rendez-vous dès neuf heures du matin au cinéma le Vox de Montignac pour une conférence sur le thème :

Comment profiter au maximum du grand projet de Lascaux

Une assistance étonnamment nombreuse au vu de l’heure matinale. Laurent Mathieu, maire de Montignac, a souligné les changements que cela apporterait pour Montignac, les craintes locales et surtout l’espoir que cela représente pour tout le département. Madame Sylvie Chevallier, présidente du Comité Départemental du Tourisme, a insisté sur l’emploi simultané des appellations Dordogne et Périgord à utiliser ensemble le plus souvent possible pour la communication touristique.
Germinal Peiro, président du Conseil Départemental de la Dordogne, a souligné la richesse exceptionnelle que représentaient les seize sites préhistoriques classés par l’UNESCO. Il a relativisait le coût de du chantier Lascaux IV, 20 millions d’euros, soit une année d’entretien de la voirie sur le département ou un collège. Lascaux II a accueilli dix millions de visiteurs depuis son ouverture, mais ce facsimilé étant situé à 250 m du site historique que l’État veut sanctuarisé, le nouveau chantier était impératif.

DORdogne PérigORd c’est de l’OR

Le département a invité le Docteur Michel G. Langlois, pour animer cette matinée. Il est professeur titulaire à l’École des Sciences de la Gestion de l’Université du Québec à Montréal www.esg.uqam.ca où il dirige un groupe de recherche sur le leadership et l’expérience client dans les services le GLEC. Il est président du conseil de l’Institut du Leadership Stratégique www.leadershipstrategique.com, etcPlus par ici. Sa première image annonçait :
Démarquez-vous de la concurrence et augmentez les résultats de vos commerces
Le Leitmotiv du discours était choisissez d’être heureux, vous allez accueillir 400 000 visiteurs, ce doit être la fête tous les jours.
Michel Langlois a fustigé ceux qui craignent la restauration sur le site de Lascaux, 400 000 visiteurs par an ! Y a-t-il un restaurant capable de servir autant de repas ? Par contre, il faut savoir accueillir toutes les clientèles, et tout particulièrement les personnes seules qui représentent la majorité de la population ; si elles ne trouvent pas d’offre adaptée, elles ne sortent pas, ne vont pas au restaurant. Il faut cesser d’attendre des familles types avec un père, une mère et deux enfants, cela n’existe pas, seuls 7 % de la population répond à ce critère. Il faut surtout apporter du plaisir, des distractions, des surprises pour que les clients sortent heureux de chez vous, que vous ne les ayez pas seulement nourris.
Votre business, c’est le plaisir, même pour les commerçants, car sinon, pour acheter, on trouve tout sur internet. Si les gens viennent chez vous, c’est pour sortir de chez eux, pour se distraire, se faire surprendre. Posez-vous la question : « seriez-vous client chez vous ? »
 
Cela partait très fort, Michel Langlois qui n’est pas tout jeune, parcourait la salle du cinéma Le Vox depuis le côté droit de l’écran jusqu’à l’extrémité du couloir gauche, allant et venant en discourant, en interpellant la sale. Il tombe même la veste au mi-temps de sa présentation, baissant de rythme seulement pendant le dernier tiers de sa prestation, un véritable show.
 
Il a martelé : « Soyez tous Lascaux », c’est comme cela que vous êtes identifiés, donc jouez le jeu, tous ensemble. Montignac-Lascaux est d’un calibre mondial, un jouet extraordinaire, ne le cassez pas !
Prenez le leadership mondial de l’expérience de la préhistoire.
Il termine son intervention sur la courte formule que Churchill a énoncée à la fin de sa vie : « Never give up », ne renoncez jamais !
 
Il n’y a que peu de doute sur le fait que le Professeur Langlois a été instruit de l’état d’esprit de beaucoup de professionnels du secteur, de leur frilosité, d’un manque d’ouverture qui peut se juger à la fermeture de certaines vitrines. Espérons que son intervention ait porté ses fruits et que nous soyons tous gagnants avec l’ouverture du Centre International de l’Art Pariétal Montignac-Lascaux, dit Lascaux IV, ou plus simplement LASCAUX.

Jean-Luc Kokel

 
Courte vidéo pour illustrer l’ambiance et le show :

Laisser un commentaire