Marathon des forts 2018, les premiers

 

Les deux premiers, Clément Christen et le duo courant sous Paprec – Ch Lannary, étaient déjà présents en tête de course au départ. On les retrouvera à Saint-Léon-sur-Vézère, d’abord Clément Christenen, suivi par Gaylord Étienne, puis le coureur de Paprec – Ch Lannary.

 

Clément Christenen, Gaylord Étienne et le coureur de Paprec – Ch Lannary à Saint-Léon-sur-Vézère (je n’ai pas retrouvé son nom)

À Montignac, c’est le deuxième relayeur de Paprec – Ch Lannary qui est arrivé en tête, peu avant Clément Christen, vainqueur en solo. Clément Christen, né à Belfort, vient de Besançon, courant essentiellement dans l’Est jusqu’à présent, il étoffe depuis plus d’un an son palmarès dans la région.

 

Philippe Bordes de l’équipe Paprec – Ch Lanmary est arrivé le tout premier à Montignac, l’équipe est première de la catégorie à 2.
Clément Christen arrivant au stade du Bleufond

Le classement

Vainqueur en solo, premier Clément Christen en 3 h 14′ 26« , devant Gaylord Étienne 3 h 30′ 14«  et Gawen Bremond 3 h 32′ 28« .

Chez les féminines, première Blandine L’Hirondel en 3 h 54′ 04« , devant Christelle Lazard 3 h 59′ 44«  et Valérie Sauvage 4 h 33′ 44« .

Relais à 2, vainqueurs Paprec – Ch Lannary en 3 h 13′ 03«  (arrivés premier toute catégorie), devant Bouliac Team 3 h 28′ 11«  et Les Gamelles Galices 3 h 31′ 32« .

Relais à 4, premier Taco Aucamville 3 h 19′ 50«  devant Team Bouliac SP 3 h 25′ 31 » et Wild Runners 24 3 h 42′ 38« .

Clément Christen et Philippe Bordes de l’équipe Paprec – Ch Lanmary après l’arrivée

On comptait aussi 500 vététistes, partis 35 minutes plus tôt pour boucles un autre circuit de 45 km avec arrivée au Bleufond, mais sans chronométrage. Il y avait aussi quelques centaines de randonneurs qui ont rejoint Valojoulx en 15 km.