Les uns vendent, les autres y croient… Lascaux IV ?

Il y a toujours du mouvement à Montignac, des cessations d’activité compensées par des ouvertures, mais ces mouvements semblent s’accélérer ces derniers temps. L’ouverture de Lascaux IV va bouleverser le ronronnement de la petite cité avec un afflux plus massif de touristes, mais surtout, vu de Montignac, la disparition de l’achat des billets pour Lascaux en centre-ville. Une catastrophe pour les uns, la fin d’un racket malsain pour les autres, certains touristes renonçant à leur visite face à de telles conditions et un bon moyen pour dissuader ceux-ci de revenir dans la cité. Ce qui attire ou pas les touristes dans un lieu tient souvent du mystère pour les locaux, d’autant que chauvinisme et habitudes brouillent profondément l’appréciation.
En décembre, normalement, Lascaux* ouvre ses portes, la billetterie du centre-ville fermera définitivement ses portes après l’été et l’on attend entre 400.000 et 600.000 visiteurs, voire plus. Ces chiffres variants selon les interlocuteurs, tous pourraient bien avoir raison, car ils ne prennent pas en compte la même période, nous en parlions déjà ici.

Nous allons passer en revue les mouvements dont nous sommes informés dans les commerces de Montignac liés au tourisme.

La Fabrique, rue de JuilletLes locaux de Chica Loca rue de Juillet ne sont restés libres que bien peu de temps, ils abritent désormais La Fabrique.

Dordogn'Art, Maison DuchêneLe local au pied de la Maison Duchêne qui avait accueilli les premiers pas de La Male à Cali, puis de Montignac Informatique, accueillent depuis peu Dordogn’Art, le lieu de vente d’un collectif de neuf d’artisans plus un invité temporaire.

Le Prieuré a rouvert début juin, pour la seconde année consécutive, les dix-sept artisans d’art qui y sont présents dès maintenant ne savent pas comment ni où ils seront hébergés l’année prochaine, affaire à suivre.

Avenue de Lascaux et les Établissements TessierLes Foies gras Tessier ont agrandi conséquemment leur magasin, il faut dire qu’ils sont situés sur la route de Lascaux et qu’ils disposent, chose rare à Montignac, d’un grand parking et de réserves de surfaces ; mais leur situation n’était actuellement par très enviable ces derniers temps, depuis dix-neuf mois l’avenue de Lascaux est en travaux.

Côté hôtels-restaurants :

Hôtel de BouilhacL’Hôtel de Bouilhac, le projet d’hôtel 4 étoiles de douze chambres a bénéficié de financements privés et il est en attente de réponse pour des dossiers déposés en banque.

Un autre projet d’hôtel 4 étoiles de 100 chambres existe à Saint-Pierre, le permis de construire est en cours d’instruction.
On attend des informations pour un autre projet d’hôtel, un futur 3 étoiles de 50 chambres qui devrait être créé en face de Lascaux.

L’Hôtel de La Roseraie, un hôtel de charme 3 étoiles place d’Armes, améliore son offre d’hébergement. Il y avait déjà « La Villa » place d’Armes, désormais il y aura la maison qui est en vis-à-vis, de l’autre côté de l’hôtel, et qui possède des balcons sur les berges. Photo d’entête avec la nouvelle maison, l’ancienne, la Villa, est en arrière-plan.

Hôtel Le P'tit Monde?,L’hôtel Le P’tit Monde‎, rue du 4 septembre et face à la salle des Fêtes change de mains le mois prochain, Sonia et Fabien prennent la relève dès juillet.

On rappellera les changement de propriétaire des restaurants sur pilotis, le Flanagan’s et l’O’Berge** dont le chef Cyril Flahaut, ce dernier restaurant fait partie du groupe Castellum qui comporte deux autres établissements, « Les Terrasses de Lascaux » à Montignac et « Côté Jardins » aux Jardins du manoir d’Eyrignac, plus Castellum Traiteur. Cet ensemble est dirigé par Monsieur Didier Mortier, dont l’épouse a ouvert la boutique Lily Rose. Au moins, eux croient à l’avenir de Montignac avec Lascaux.

 

P.-S. J’éviterai désormais de faire des articles ciblés sur un seul établissement.

 

* Puisque telle est l’appellation du Centre de l’Art Pariétal.

** Cet établissement fera l’objet de l’émission Madame est servie, sur France Bleu le 26 juin prochain.

 

Textes et photographies : Jean-Luc Kokel

 

3 pensées sur “Les uns vendent, les autres y croient… Lascaux IV ?

  • jeudi 16 juin 2016 à 17 h 28
    Permalink

    ERRATUM !!
    Le propriétaire du groupe Castellum (restaurant « l’Ô-Berge » et « Les Terrasses de Lascaux » à Montignac, ainsi que le restaurant « Côté Jardins » des Jardins du Manoir d’Eyrignac et de « Castellum Traiteur », est bien Monsieur Didier Mortier dont son épouse Isabelle Mortier a ouvert la boutique Lily Rose rue de la liberté à Montignac début Avril de cette année.
    Cyril Flahaut est quant à lui le Chef du restaurant l’Ô-berge à Montignac.

  • jeudi 16 juin 2016 à 17 h 44
    Permalink

    Voilà, c’est corrigé, de plus, j’ai complété l’article avec les notes de bas de page qui n’avaient pas été copiées initialement, ainsi que le lien vers l’article Lily Rose.
    J’ai un peu manqué d’attention sur ce sujet.

  • Ping :Lascaux, mais encore et pour terminer – Vézère info24

Laisser un commentaire