Les Grands espaces font leur cinéma à Lascaux

Pour la troisième année, l’association Les Grands espaces de Villac organise un cycle d’éducation à l’image sur l’année scolaire pour les enfants du pays de Périgueux, le thème cette année est « les peintures rupestres de Lascaux. »

Enfants de Savignac-Les-Eglises, Montrem, Saint-Amand-de-Vergt, Champcevinel et Coulounieix-Chamiers visitent Lascaux II

C’est pourquoi, vendredi 16 février, près d’une centaine d’enfants, écoliers plus quelques collégiens, ont visité la grotte de Lascaux II, découvrant l’art préhistorique et le cinéma en participant au projet « J’me fais mon film 3.0 ». Ils venaient de Savignac-Les-Eglises, Montrem, Saint-Amand-de-Vergt, Champcevinel et Coulounieix-Chamiers.

Même à cette saison, Lascaux II s’anime… de temps en temps

À cette occasion, nous apprenons que Lascaux II n’est pas totalement fermé en cette période, bien que l’ouverture officielle soit le 24 mars prochain. Le site ouvre de façon limitée pour des groupes depuis le mois de janvier. Une petite équipe de trois personnes les accueille et, en contrebas, le parking est réduit à la portion congrue, il ne reste de la place que pour quelques véhicules et bus.

Hiver ou pas, à l’intérieur de Lascaux II la température ne change pas

Ensuite, ces enfants des environs de Périgueux ont passé la journée entre l’ancienne école maternelle et le cinéma le Vox, la salle était presque comble. Là, Marie Courault* et Stéphanie Gillard** les ont initiés au langage de l’image cinématographique, plus précisément aux différents modes de cadrage afin d’obtenir une ambiance, une émotion ; Éric Coustillière les accompagnait à la projection. C’était vif, bref et très efficace, en moins de deux heures les enfants ont compris et se sont prêtés au jeu lors de visionnage de films.

Les Grands espaces ont rempli la salle du cinéma Le Vox

L’initiation se déroulera jusqu’à la fin de l’année scolaire, les courts métrages qu’ils auront produits seront leur seront projetés cet été lors d’un petit festival en présence (à confirmer) Aline Quertain, réalisatrice belge, et Pierre-Luc Grandjon, réalisateur de films d’animation

Stéphanie Gillard et Marie Courault, Les Grands espaces
Marie Courault et Stéphanie Gillard font une démonstration en direct de contre-plongée

 

 

* Marie Courault, coordinatrice éducation à l’Image à l’association Les Grands espaces.

** Stéphanie Gillard, chargée de communication, d’animation et de développement, est aussi réalisatrice de documentaires, sont long métrage « The Ride » sera projeté le 10 mars à Montignac en sa présence.