La nouvelle équipe des Amis du Montignacois

Pascale Parouty, Marie-France Fisher et Jacqueline Dupuy

Avec la disparition du docteur Alain Blondin l’année dernière, les Amis du Montignacois étaient quelque peu orphelins. Avec quelques hésitations, des conférencières se sont plongées dans cet exercice qui n’a rien d’évident pour qui ne l’a jamais pratiqué, exposer en public ses recherches. On ne peut que les féliciter pour leur courage, le travail qu’elles ont fourni et leur souhaiter une longue vie au service de l’histoire du Montignacois.

Déjà, le samedi 7 novembre 2015, l’historique du Collège des Cordeliers a été fait par madame Catherine Michiels ; un copieux compte-rendu nous attendait, neuf pages de texte photocopié. Nous devons reconnaitre que cette conférence n’a pas été détectée dans nos radars.

Ce samedi 9 janvier 2016, trois conférencières se sont partagé les ponts de Montignac :

Madame Jacqueline Dupuy qui a travaillé avec le docteur Blondin sur le Montignacois, nous a fait l’historique du pont de bois, l’ancien pont de Montignac qui n’a peut-être pas toujours été en bois, mais qui a été brulé par les troupes de Geoffroy de Vivans ;

Ensuite, Madame Marie-France Fisher qui a compté les longues péripéties qui ont amené à la construction du Pont Vieux, ce pont qui vient d’être remis à neuf et dont la construction a été l’occasion d’une profonde transformation de la circulation à Montignac. Elle s’est étonnée des dates qui figurent sur l’une des piles de celui-ci, car ces dates ne correspondent à aucune de celles qu’elle a retrouvées dans les archives ;

Enfin, Madame Pascale Parouty nous a relaté l’histoire toute récente du Pont de la Paix, dont la construction et l’ouverture ne remontent qu’aux années quatre-vingt, mais pour lequel, l’on ne retrouve que peu de documents. Monsieur Jacques Cabannel, ancien Maire de la commune sous l’administration duquel le pont fut construit, signala que la hauteur de celui-ci avait été imposée à la suite de la crue historique de 1960.

La prochaine réunion des Amis du Montignacois aura lieu le samedi 12 mars prochain, madame Pascale Parouty vous guidera dans une visite de Sergeac, en se basant sur les travaux de monsieur René Castanet.

Laisser un commentaire