La municipalité accueille les nouveaux Montignacois

 Samedi 25 mars 2017, Laurent Mathieu entouré de quelques conseillers municipaux et de Jacky Cabanel, maire honoraire, a présenté la ville à une quarantaine de nouveaux habitants. Surtout des retraités, quelques jeunes et deux enfants, toute la problématique de Montignac, comme de la vallée de la Vézère ; heureusement, Montignac attire de nouveaux habitants, 176 cette année, un record.

 

 

Lors de la présentation de la ville par Laurent Mathieu, on apprend :

  • Le cinéma, dont les sièges seront mis à neuf prochainement, coûte 60 000 euros à la commune chaque année, alors que cet équipement bénéficie à tout le bassin de vie ;

  • Une carte de stationnement sera proposée au Montignacois, du format d’une carte de crédit et facturée une fois (+/- 10 euros), donnant droit à deux heures de stationnement ;

  • Une nouvelle déchetterie sera prochainement aménagée, les finances sont là, mais il faut un terrain ;

  • Le Tour de France passera entre 14 h et 14 h 30 devant la mairie, et la caravane publicitaire vers 11 h. Pour l’accueillir, les Jeunes agriculteurs installeront une horloge géante en bas du château de Puy Robert, l’horloge gastronomique du terroir, un canon d’arrosage servant l’aiguille des heures.

  • La commune a demandé, pour la troisième fois, de renommer la commune Montignac-Lascaux, en partie pour résoudre les problèmes de guidage par GPS et les confusions avec d’autres Montignac ou avec Lascaux en Corrèze, mais que celle-ci risque d’être de nouveau retoquée par le Conseil d’État.

 

Laurent Mathieu, Brigitte Reynald-Gisson, Josette Baudry, madame Teyssou-Mathieu, Natalia Rodriguez et Jacques Carbonière
Laurent Mathieu

Jacky Cabanel : « Nous suivons le même chemin, mais pas du même côté. »
S’en est suivi un assaut de congratulations, Laurent Mathieu signalant l’importance de l’action de Jacky Cabanel dans la reprise de la réalisation de Lascaux II, le premier fac-similé au monde ; celui-ci soulignant que sans Laurent Mathieu, Lascaux IV aurait bien pu être réalisé ailleurs qu’à Montignac.

Jacky Cabanel, maire honoraire, le buste L. Pautauberge, ancien maire, Laurent Mathieu, maire