Jazz, les musiciens du CRR Bordeaux surpris par leur succès

Soirée Jazz du Festival du Périgord Noir, place d'Armes

Le concert de jazz d’hier soir, place d’Armes à Montignac, organisé par le festival du Périgord Noir, a rencontré un franc succès. La place s’est remplie progressivement, puis le public a occupé l’espace, ceux qui quittaient le concert ont largement été remplacés par de nouveaux arrivants, les promeneurs ont été séduits, se sont arrêtés. En fin de concert, les auditeurs était nombreux et enthousiaste, ce qui a un peu surpris nos jazzmans de la « Relève en Aquitaine ».

Soirée Jazz du Festival du Périgord Noir, place d'Armes

Les musiciens du CRR de Bordeaux (Conservatoire à rayonnement régional de Bordeaux) ont été les premiers étonnés de l’accueil du public. Parmi eux, pas de showman, pas encore, ils n’ont apparemment pas une grosse expérience de la scène, de la timidité transparait même dans leur attitude, mis à part Brice Matha, mais au niveau musical, tous étaient au top et ont su faire partager leur joie de jouer, d’être ensemble avec l’assistance. Ce n’est que vers la fin du concert qu’on les a vus vraiment se détendre.

La « Relève en Aquitaine » était composée de Brice Matha (saxophone ténor), Mathis Pollack (saxophone alto), Jean-Loup Siaut (guitare électrique), Alexis Cadeillan (guitare basse), Simon Lacouture (batterie) et Alexis Valet (vibraphone et marimba).

Soirée Jazz du Festival du Périgord Noir, place d'Armes

Gratuit, certes, mais pas au rabais, le public, dont une bonne partie de connaisseurs, ne s’y est pas trompé et les a chaudement applaudis. Si le feu d’artifice ne l’avait pas interrompu, la joie des retrouvailles de ces jeunes musiciens et l’adhésion du public à leurs prestations auraient pu durer encore un long moment.

Soirée Jazz du Festival du Périgord Noir, place d'Armes

Cette semaine, le festival du Périgord Noir prend ses quartiers à Saint-Léon-sur-Vézère, avant une pause, pour se terminer en septembre autour de Sarlat, avec un concert final gratuit le 30 à Jayac.

 

Soirée Jazz du Festival du Périgord Noir, place d'Armes

Textes et photographies : Jean-Luc Kokel

Laisser un commentaire