Incendie à la microcentrale d’Aubas

Ce mardi matin, le 19 juillet 2016 vers 5H00, un incendie a été détecté dans le local regroupent des instruments de commande et de régulation électriques de la microcentrale d’Aubas, à côté du barrage sur la Vézère. Ensuite, une forte explosion a été entendue, un haut panache de fumée s’est élevé, l’électricité a été coupée dans le village, mais on ne déplore aucune victime. J’ai découvert cette information grâce à un message sur Twitter à 6H56. À 8H30, plus de fumées, le feu été totalement circonscrit et les pompiers terminaient de ranger leur matériel.

Incendie près de la microcentrale du barrage

Rapidement les pompiers de Montignac sont intervenus, suivis de ceux de Terrasson, Sarlat, du Lardin et même un camion de poudre de Périgueux. Un second camion de poudre, car lorsqu’un feu concerne des installations électriques, on ne peut pas utiliser d’autres moyens pour lutter contre les flammes sans mettre en danger la vie des pompiers. Une vingtaine de pompiers sont intervenus durant trois heures, la municipalité leur a servi café et viennoiseries, une belle attention.

Incendie près de la microcentrale du barrage

Incendie près de la microcentrale du barrage

L’explosion a soufflé une partie du local technique, à l’arrière on constate qu’une bonbonne a explosée. Le propriétaire penche pour une cause accidentelle, une quinzaine de microcentrales aurait connu des incidents semblables, généralement dus à des explosions de condensateurs. Lorsque l’incendie s’est déclenché, la production n’était que de 200 kWh du fait du faible débit de la Vézère, pratiquement à l’étiage, ce qui est plus que suffisant pour alimenter l’ensemble des foyers d’Aubas.

Incendie près de la microcentrale du barrage

Incendie près de la microcentrale du barrage

La centrale ne devrait plus produire d’électricité durant six mois environ, le temps de la remettre en état ; cette centrale alimentait les villages aux alentours et en partie Montignac. Le pont roulant (ci-dessus) a lui aussi souffert, il était malheureusement positionné au-dessus du local en feu. La maison voisine (en dessous) aurait pu prendre feu sans l’intervention des pompiers, elle en porte quelques stigmates.

Incendie près de la microcentrale du barrage

 

Textes et photographies : Jean-Luc Kokel

 

Laisser un commentaire