Grand écart vendredi soir

Share

En début de soirée à Montignac, Alex Fohl chantaient Édith Piaf, un article lui était consacré il y a quelques jours. À signaler, la performance de Pierre Kroepflein en ouvreuse un tantinet autoritaire.

Pierre Kroepflein
Thierry Serra et Alex Fohl

 

 

Puis au Eyzies, la Wombo party à la Halle devant au moins 150 personnes. Deux associations, Le sillon de Meyrals (24) et Staccato de Miremont (47) sont les organisatrices de ce genre de manifestations construites autour du Wombo orchestra, une douzaine de musiciens du Périgord et de Gironde avec une majorité de cuivres, un Afropunk Brass-Band. En première partie, c’est Joye le soldat du Burkina Faso qui a occupé la scène, ensuite il tournera dans de grandes villes européennes allant de Copenhague à Bordeaux le 31 mars.

Joey le soldat, du Burkina Faso
Wombo orchestra, une douzaine de musiciens du Périgord et de Gironde, essentiellement des cuivres

Faut-il préciser que le niveau sonore du premier était de l’homéopathie à côté de celui du second, les falaises en tremblaient !

 

Share