Fin de la rétrospective de Monique Peytral

Clôture dimanche de la rétrospective du travail de Monique Peytral, peintre qui a consacré onze ans de sa vie à la réalisation du premier fac-similé d’une grotte ornée au monde, en l’occurence Lascaux, à Montignac, Périgord noir.

J’avais réalisé une vidéo de madame Peytral lors de l’accrochage de son exposition… seulement, Monique Peytral n’est pas du genre à rester en place, à parler à la caméra. Elle est emplie d’énergie, a mille projets, comme vous pourrez en juger dans ce montage vite fait, en attendant une construction plus affinée.

 

 

Je pensais la filmer avec la caméra fixée sur un trépied, impossible, madame Peytral est constamment en mouvement, elle virevolte, revient sur ses pas, fait des projets, à quatre-vingt-dix ans elle a largement de quoi s’occuper pendant quelques décennies. Son énergie, son positivisme emportent tout, et en premier lieu ma caméra. Ce sont donc des images réalisées à la volée que je tente d’organiser pour en faire un tout plus abouti que ce que vous allez voir, bien que ceci soit loin d’être sans intérêt.

Son exposition rétrospective est encore visible jusqu’à dimanche matin, il est encore temps de faire le déplacement. Il n’est pas certain que cette belle rétrospective puisse un jour prochain être présentée à nouveau au public, et pourquoi pas dans les murs de Lascaux IV.

Cette exposition se situe dans les locaux de l’ancienne école maternelle, derrière la Maison Duchêne et à côté de l’ancien bar du cinéma, un lieu qui fut un temps dénommé le Mètre cube. Malgré les affiches multiples, le lieu est trop discret, mal signalé, quel dommage pour une telle exposition.

Voici les horaires d’ouverture :

Mercredi, vendredi, samedi de 10H30 à 12H30 et 16H00 à 19H30

Dimanche : 10K30 à 12H30

Entrée libre, participation volontaire

Jean-Luc Kokel

 

Laisser un commentaire