Clôture du Festival du Périgord Noir à Jayac

Cette année, c’est Jayac qui a accueilli le concert de percussion qui clôt le Festival du Périgord Noir, et qui accompagne le salon de Littérature jeunesse « Lecteurs en herbe » organisé par l’association « Les P’tits Loups ». Jayac, commune proche de la Corrèze, compte 180 habitants et partage avec ses voisines les événements liés à ces manifestations, le salon du livre de jeunesse s’étant tenu le lendemain, dimanche 2 octobre à Lacassagne.

 

Concert final du Festival du Périgord Noir Participation des écoles de musique de Brive, Tulle et Cahors
Morceau traditionnel du Burkina Faso joué par neuf balafons.

 

Ce vendredi, à la salle des fêtes de Jayac, était donné un concert de percussion autour du thème « Le Marimba à travers l’histoire de la musique ». On a pu y écouter des œuvres de Bach, Bizet, Dvorak, Albeniz, Joplin et Zappa, mais aussi la composition de Marc-Antoine Millon : « Voices of m’bira ». Mais avant, la soirée à débuté par un morceaux joué aux briquets par les professeurs des écoles de musique de Brive, Tulle et Cahors : Sylvain Calmon, Xavier Bluhm, Marc-Antoine Millon et Alban Guyonnet, avant un morceau traditionnel du Burkina Faso joué par neuf balafons.

 

Concert final du Festival du Périgord Noir Participation des écoles de musique de Brive, Tulle et Cahors
La salle été pleine

 

Cet événement a lieu chaque année depuis quelque temps (10 ans?), et il tourne dans les communes périgourdines à l’est de Terrasson. Il est un peu discret, mais les salles où il se produit ne sont pas de grandes tailles.

 

Concert final du Festival du Périgord Noir Participation des écoles de musique de Brive, Tulle et Cahors
Régis Delpeuch, Jean-Luc Soulé et Josiane Glaudon devant une partie des musiciens
Concert final du Festival du Périgord Noir Participation des écoles de musique de Brive, Tulle et Cahors
Morceaux joué aux briquets par les professeurs des écoles de musique de Brive, Tulle et Cahors : Sylvain Calmon, Xavier Bluhm, Marc-Antoine Millon et Alban Guyonnet

Laisser un commentaire