Cérémonie du 11 novembre 2016

Cérémonie du 11 novembre
Jean-Claude Lacombe, président des Anciens combattants prisonniers de guerre et combattants d’Algérie, Tunisie
Cérémonie du 11 novembre
Christian Teillac, conseiller départemental
Cérémonie du 11 novembre
Laurent Mathieu, maire de Montignac
Cérémonie du 11 novembre
Les élèves sapeurs-pompiers
Cérémonie du 11 novembre
La fanfare Saint-Roch de Saint-Geniès

La cérémonie devant le monument aux morts de Montignac.

Deux plaques recensant les Montignacois morts durant les guerres sont placées dans l’Église Saint-Pierre. On y dénombre 128 morts et 11 disparus entre 1914 et 1918, soit près 5 % de la population d’alors (3 086 en 1911), ce qui souligne la saignée qu’a subie cette cité, comme beaucoup trop d’autres.

Pour la Seconde Guerre mondiale, il y a eu un soldat tué et cinq résistants ; on note aussi un soldat mort en Algérie.

 

Laisser un commentaire