Carmen est repartie, merci Più di Voce

Les images de cet article ont été enregistrées à Rouffignac, lors de l’avant-dernière représentation de Carmen en version raccourcie. La salle était déjà bien remplie, mais moins que quelques jours plus tard à l’Église de Saint-Léon-sur-Vézère, cette église est trop petite, ou le public trop nombreux !

Voici un premier diaporama de douze images.

 

De grandes voix, pour ce que je peux en juger, les quatre chanteurs (Zhiquan Lu « Don José », Céline Victores-Benavente « Michaëla et une bohémienne », Aurélie Magnée « Carmen » et Pascal Gmyrek « Escamillo ») ainsi que le pianiste/directeur artistique Jean-François Boyer, de beaux artistes qui ont enchanté leur public.

Zhiquan Lu (Carmen et Don José) et Céline Victores-Benavente (Michaëla)
Zhiquan Lu (Don José) et Céline Victores-Benavente (Michaëla)

Second diaporama avec les douze images suivantes.

Pour ouvrir cet opéra, sept enfants préparés par Jean Roux, aidé par Céline Victores-Benavente, ont chanté le choeur des gamins ; photographie d’entête.

Céline Victores-Benavente (bohémienne) et Pascal Gmyrek (Escamilio)
Aurélie Magnée (Carmen) et Pascal Gmyrek (Escamilio)

La dernière galerie de douze photographies

Cette version de Carmen durée environ une heure et trente minutes, soit deux fois moins que l’original, mais les parties du spectacle qui étaient absentes nous été contées par Patrick Magnée, selon un rituel institué depuis trois années.

Patrick Magnée
Patrick Magnée

Quel opéra Più di Voce nous présentera l’année prochaine, nous ne le savons pas encore, mais gageons que le public sera à nouveau au rendez-vous.

Textes et photographies : Jean-Luc Kokel

 

Laisser un commentaire