Budget 2017 de Montignac

Les conseils municipaux se suivent et se ressemblent, le dernier était consacré à l’analyse du budget 2016 effectif, celui qui suit s’intéresse aux dépenses et recettes de 2017, la même chose en mode futur. En introduction, Josette BAUDRY a fait une mise au point, les élus de l’opposition ont participé aux commissions qui ont élaboré le budget, contrairement à ce qui avait dit dans le compte-rendu du précédent conseil.

Pour débuter, il est annoncé que les taux des quatre taxes… Euh ! Non, plus que trois cette année, sont inchangés ; les taxes à caractères professionnelles entrant depuis cette année dans les caisses de la CCVH. Ces taxes seront reversées aux communes, mais sur la base des taxes de 2016, la somme ne variera plus, soit environ 400 000 euros pour Montignac. Cela désavantagera les communes économiquement dynamiques, qu’en sera-t-il s’il y a récession ? Autre interrogation, les communes auront-elles encore la motivation de se battre pour leur développement économique ? Oui, pour gagner des habitants, des taxes sur le foncier bâti, mais la frustration est palpable. Pour l’hôtel d’entreprise, la CCVH n’étant pas prête cette année, il sera une dernière fois géré par Montignac avant son transfert à la communauté, propriété, revenus, entretien et emprunts.

Les chiffres du budget seront disponibles prochainement sur le site de la mairie, nous j’en ai relevé quelques-uns. Pour la dotation globale de fonctionnement versée par l’État, on note une baisse de quelque 190 000 €. Par contre, la capacité d’autofinancement de la commune est multipliée à peu près par trois.

Gros investissements pour l’aménagement des futurs locaux des ateliers municipaux (les anciens établissements Reynald, route de Thonac), et pour le remplacement de gros engins, une balayeuse et une épareuse, respectivement 631 500 € et 180 000 €. Une provision pour le parking des écoles, « si » la commune parvient à devenir propriétaire du terrain envisagé dès cette année. Un budget de 200 000 € pour la réfection de la rue du Barry et l’enterrement des réseaux de celle-ci, sans garantie que ces travaux soient entrepris dès cette année. Plus anecdotique, les améliorations de la salle des fêtes avec le changement de la cuisine, du chauffage et de la porte d’entrée.

Installation en clôture, ainsi que muret en parpaings, en cours autour des futurs ateliers municipaux.

Le budget pour la modification du cinéma et le changement de fauteuils est voté, soit 40 000 € sur un total de 59 700 €, sinon rien ne change. Ces améliorations devant intervenir en début d’automne lors de la fermeture annuelle accompagneront la réouverture en juin du Paradiso, le café du cinéma. Un nouveau tarif pour les séniors a été approuvé, 5 € pour les plus de 64 ans, 4 € pour les moins de 14 ans.

Subventions aux associations, elles reviennent toutes à leur niveau de 2015, après une diminution de 10 % en 2016.

Le SDE24 a récompensé Montignac pour ses économies résultantes de la gestion de l’éclairage (et du chauffage?), Jacques Carbonière et Bernard Lefebvre iront à la cérémonie organisée pour l’occasion. Bernard Lefebvre (propos attribués à tord à Jacques Carbonière dans une publication précédente) s’est un peu fâché, le SDE24 est financé par un prélèvement sur le pourcentage des dépenses, comme des économies sont faites, ce financement baisse, donc le SDE24 augmente ses frais fixes, annulant ainsi un peu les économies réalisées. Il semblerait que cette augmentation serait justifiée par l’achat d’horloges servant à piloter l’éclairage urbain, investissement partagé à 50 % entre le SDE24 et la commune.

Natalia Rodriguez est désignée pour siéger au conseil d’administration des Treize arches de Brive, auquel la commune est associée. De même, Laurent Mathieu et Bernard Lefebvre siégeront au conseil d’administration de l’ALM.

Anciens établissements Reynald

Rendez-vous à la population

Les discussions ont été rondement menées par Laurent Mathieu, visiblement satisfait de son conseil et de son budget pour lequel il a remercié le personnel municipal qui a aidé à l’élaborer, souhaitant pouvoir présenter des budgets comme celui-ci dans les années à venir. Il donnera rendez-vous à la population de Montignac en septembre ou octobre pour une réunion d’information sur le budget, un peu comme celle de décembre 2015.

Réunion d’information du 7 décembre 2015. Quelle forme aura celle de la rentrée ?