Boutiques d’été sont ouverte à Saint-Amand

Depuis 2007, Guy Lacoste, un enfant du village qui vit à Sarlat, ouvre la boutique « Produits régionaux » à l’entrée du bourg. Il le fait pour faire vivre son village, pour rendre vie à Saint-Amand, environ 400 habitants, classé l’un des « plus beaux villages de France ». On le lui a suggéré, il n’a pas refusé, il n’a pas accepté tout de suite, mais il l’a fait, et cette fois-ci encore pour la onzième année. Il abandonne son statut de retraité un peu plus de quatre mois par an, pour tenir boutique.

Guy Lacoste

Qu’y trouve-t-on ? Des produits périgourdins exclusivement, ne lui dites pas que Lot et Corrèze sont des départements très très proches, bien plus proches que Thiviers, l’un de ses plus lointains fournisseurs. Par contre, la fierté de l’endroit, ce sont les deux producteurs locaux, de Saint-Amand : la famille Vilatte et ses produits à base de noix, dont les Choconoiseries, et Christian Deljarrit qui cultive du safran dans la commune. D’autres produits d’excellence voisinent à côté de produits de l’artisanat, des poteries et des bijoux.

Salon de thé

Un peu plus loin, tourner à droite, à côté du Séchoir à tabac, Delphine Delbrayelle a ouvert un salon de thé bio « C’Art Thé Sien ». Elle y accueille un nombre conséquent d’artisans locaux ; ils viennent de quelques dizaines de kilomètres à la ronde. N’étant pas une structure associative, elle ne demande qu’une très faible contribution à ses hôtes qui, de ce fait, sont très nombreux ; si nombreux que nous n’en donnons pas la liste. Son local étant de taille réduite, ce sont des pièces de faible dimension qui y sont présentées, mais des créations qui étonnent par leur qualité et leur diversité. Régulièrement, elle invite un de ses artistes à faire la démonstration de son savoir-faire. Fermer le mercredi après-midi, infos sur c.art.the.sien@gmail.com

Jean-Pierre en démonstration à C’Art Thé Sien