Auditions au Conservatoire de musique de Montignac

Mardi 7 juin 2016, deuxième journée d’audition au Conservatoire de musique, une première journée s’est déroulée le vendredi précédent. Au total, ce sont vingt-quatre enfants en fin de premier cycle qui ont été évalués à Montignac. Jusqu’à maintenant, ces évaluations se déroulaient à Périgueux, cette fois, en présence de Bruno Rossignol*, directeur du Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Dordogne**, c’est l’ensemble des enseignants en charge de cours à Montignac qui ont participé. Les enfants ont joué devant leurs parents et les autres élèves, pour beaucoup c’était la première représentation en public ; quelques-uns s’étaient déjà produits au Prieuré lors des Chaudronnades, le 21 mai. Ces évaluations, ouvertes au public, ont duré deux heures, ensuite Bruno Rossignol et les enseignants se sont concertés pour partager leurs notes.

Bruno Rossignol a souligné que ces évaluations mettaient les enfants en situation de concert, les enfants jouaient deux à trois fois, en solo, puis en duo, afin de faire jouer d’avantage les élèves, de diminuer l’anxiété. Cette formule permettant de révéler des personnalités musicales que l’on ne soupçonnait pas.

Le Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Dordogne est organisé en une dizaine d’antennes et représente 80 emplois. Montignac, sous la responsabilité de David Gourvat depuis 1998, étant le centre administratif de l’antenne « Vallée Vézère », elle recouvre la communauté de communes de la Vallée de l’Homme ainsi que la ville de Terrasson. Cette antenne totalise 200 élèves, dont 80 à Montignac, 30 au Bugue, 40 à Terrasson et 50 à Saint-Geniès. Par comparaison, celle de Sarlat ne compte que 90 élèves, dont une partie provient du Pays de Fénelon. Chaque élève bénéficie deux heures d’enseignement musical par semaine. Le conservatoire est également impliqué dans les TAP (Temps d’Activité Périscolaire), à Montignac, cela les enfants des écoles vont pratiquer la musique à l’EPAD, en face de l’école.

Photo d’entête : David Gourvat et Bruno Rossignol.

Conservatoire à rayonnement départemental (CRD) de la Dordogne

* Bruno Rossignol est à la fois compositeur, chef de chœur et d’orchestre, pianiste et pédagogue ; David Gourvat signale que c’est une chance de pour le département de disposer d’une telle personnalité.

** En France, il n’y a que douze structures équivalentes, plus couramment, les conservatoires sont des structures liés à une commune.

Textes et photographies : Jean-Luc Kokel

Laisser un commentaire